Art sacré chez les bouddhistes

Mandalas tibétains

Art sacré chez les bouddhistes

Ce mot, issu du sanskrit, a le sens de cercle, centre, unité, totalité. Les mandalas sont présents dans pratiquement toutes les civilisations, la plus ancienne est sans doute le cercle solaire retrouvé en Afrique, datant du paléolithique, mais on le rencontre chez les Celtes (cercles de pierre), les Amérindiens (roue de médecine), les Orientaux (les magnifiques mandalas de sable coloré des moines tibétains) et aussi chez les chrétiens (rosaces de vitraux).

Art sacré chez les bouddhistes

Projection de la vie

Art sacré chez les bouddhistes, le mandala est une projection de la vie, de l'univers et de son cycle. C'est un rituel important.

Pour les moines tibétains, il s'agit d'une pratique de méditation, de prière, de plusieurs jours. Certains moines dessinent le mandala avec des sables colorés tandis que d'autres prient et méditent pour les soutenir. 

les mandalas se structurent toujours autour d'un centre

Toujours autour d'un centre

Le mandala est ensuite offert, c'est-à-dire détruit, pour symboliser l'impermanence, une notion clé du bouddhisme expliquant que c'est l'attachement (aux objets, aux personnes, à nos émotions et à nos pensées) qui est la cause de la souffrance.

Si les mandalas ne sont pas nécessairement ronds, (il y a des carrés et même des octogones), en revanche ils se structurent toujours autour d'un centre : tout provient du centre et tout y retourne, le centre comme source d'énergie (le soleil au centre de notre univers) et par analogie, notre centre vital, nous, centré et équilibré. 

Contact
  • Téléphone : 02 40 99 38 35
  • Email : fildestemps@gmail.com
Adresse
  • Au Fil Des Temps
  • 13 rue de Strasbourg
  • 44000 Nantes

Horaires

Lundi : 14h - 18h30
Mardi : 10h - 12h et 14h - 18h30
Vendredi : 10h à 12h et 14h à 18h30
Samedi : 10h à 18h30